Trentemoult est un ancien village de pêcheurs et de marins situé sur la rive gauche de la Loire, intégré à la commune de Rezé, au sud de Nantes, en Loire-Atlantique.

Maisons de capitaines à Trentemoult
Les maisons traditionnelles des pêcheurs, adaptées aux crues de la Loire, étaient généralement construites sur trois niveaux. Le premier, inondable, était occupé par le cellier, la pièce d’habitation étant au deuxième niveau. Le dernier niveau était occupé par un grenier qui pouvait parfois communiquer avec les greniers mitoyens, permettant ainsi aux voisins de se rencontrer sans avoir besoin d’utiliser des embarcations. Les escaliers étaient en principe extérieurs pour accéder directement à la pièce d’habitation lors des inondations. Ces derniers étaient cependant parfois doublés par un escalier intérieur. La construction des quais (Surcouf à partir de 1850, Marcel Boissard entre 1860 et 1888) a réduit les risques de débordement du fleuve. Les dernières grandes crues mémorables sont celles de 1910 et 1935.
Dans la seconde moitié du xixe siècle, des capitaines, dont des Cap-horniers, se sentant à l’étroit dans les maisons de pêcheurs, se sont fait construire autour du vieux village des maisons bourgeoises, pourvues de jardins d’agréments caractérisés par la présence de plantes exotiques ramenées de leurs lointains voyages.
De nos jours, le quartier des pêcheurs a la particularité d’avoir des maisons colorées aux façades originales et personnalisées. Devenu un quartier « branché » de l’agglomération nantaise, nombre d’artistes et « bobos » y sont établis.

Le cinéaste Jean-Loup Hubert est venu y tourner La Reine blanche avec Catherine Deneuve en 1990. Claude Chabrol est également venu y tourner La Demoiselle d’honneur en 2005.

Source : Trentemoult – Wikipédia